Depuis le 1er janvier 2017, l'employeur peut procéder unilatéralement à la dématérialisation du bulletin de paie, mais le salarié peut s'y opposer en application de l'article L3243-2 du Code du Travail.

Depuis de nombreux mois déjà, Capgemini propose à ses salariés de recevoir leur bulletin de paie sur un coffre-fort électronique et, donc, de ne plus l'envoyer par courrier postal. En réunion du Comité Central d'Entreprise du 20 décembre 2016, le DRH France a indiqué ne pas souhaiter généraliser cette dématérialisation, sauf pour les futurs embauchés. Au moins pour le moment...

Par contre, les bulletins de paie qui seront édités fin janvier comporteront deux modifications importantes :

  • Augmentation du plafond Tranche A de 1,6% (% nettement supérieur à celui des augmentations collectives proposées pour 2017), soit 39 228 € annuels.
  • Présentation simplifiée des cotisations sociales, qui seront regroupées par famille (Retraite, Assurance chômage, Santé, Accidents du travail/Maladies professionnelles, Famille/Sécurité sociale). Lorsque l'assiette varie pour une même ligne "unifiée", il y aura des lignes distinctes.