Depuis plus de quinze ans, la CFDT revendique des outils dotant chacun de droits qu’il conserve tout au long de sa carrière.
La création du CPA (compte personnel d’activité) est un début de réponse : les droits restent acquis, que le salarié change d’entreprise, de statut ou subisse une période de chômage.
Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire sur le site officiel : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/.

Le CPA est un compte universel : il bénéficie aussi bien aux salariés du privé, aux indépendants, aux demandeurs d’emploi ainsi qu’aux fonctionnaires et aux contractuels de droit public.
Il se compose de 3 éléments :

  • le Compte Personnel de Formation (CPF) : cumul de 24 heures par an avec un plafond de 150 heures.
  • le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P): destiné aux salariés dont l’espérance de vie est altérée par ses conditions de travail. Les points accumulés permettent de suivre une formation, de passer à temps partiel ou de partir en retraite anticipée.
  • le Compte Engagement Citoyen (CEC).: valorise les compétences acquises à l’occasion d’activités bénévoles. Diverses activités permettent d’accumuler des heures à raison de 20 heures par engagement par an et dans une limite de 60 heures annuelles.

La CFDT se félicite de cette avancée mais la juge insuffisante. Plusieurs pistes sont étudiées comme la création de « passerelles » entre les différents comptes, la transformation du droit à la formation en d’autres droits comme un départ  anticipé à la retraite …


Pour plus de renseignements, vos élus CFDT sont à votre disposition !