La loi n° 2018-84 du 13 février 2018 a étendu le dispositif de don de jours aux proches aidants de personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap, sans qu'un lien familial ne soit requis.

Déjà initiatrice en 2014 de l'accord Dons de jours actuellement en vigueur chez Capgemini (notre article du 29/10/2014), la CFDT a adressé en cette fin de mois un courrier à la DRH pour que ce nouveau dispositif soit rapidement intégré à l'accord. 

Grace à ce nouveau dispositif, le salarié bénéficiaire du don verra sa rémunération maintenue pendant son absence, qui sera assimilée à une période de travail effectif pour le calcul de ses droits.