La CFDT a été force de proposition sur l’accord « contrat génération » et malgré le timing serré imposé par le législateur, estime son contenu conforme à la loi. Cet accord apporte cependant quelques plus values, même si nous regrettons la disparition de l’école « interne » que Capgemini avait développé et la volonté, dorénavant du groupe, d’externaliser les aides aux territoires sensibles.