Pourquoi nous avons signé cet accord

Nous avons participé activement aux longues négociations de ce nouvel accord qui va concerner les 20 000 salariés de Capgemini en France et donc les quelques 50 000 ayants droits.

Comme pour toutes négociations, nous ne sommes pas satisfaits à 100%. Ainsi en ce qui concerne le choix des prestataires, nous savions que nous ne pourrions pas influencer le choix de la direction, même si celle-ci nous a présenté les éléments de la négociation pour nous prouver sa transparence et donc son honnêteté.

Au risque de nous répéter, ce nouveau régime va régler :

bouton_bleu L’homogénéité des régimes à Capgemini et à Sogeti. Car plusieurs « régimes » différents coexistaient, qui couvraient les 20 000 salariés du groupe en France, en fonction de leur origine (Capgemini ou Transiciel). Ces régimes fonctionnent avec des garanties et des taux de cotisations différents, ainsi qu’avec une répartition part patronale / part salariale différente.

bouton_bleu La mauvaise santé financière des deux régimes, tous deux déficitaires.