Depuis fin 2017, un nouveau processus de suivi du développement et de la performance est mis en place au sein de Capgemini TS-Apps France, sous la forme d’un pilote dans un premier temps.

Ce pilote concerne l’évaluation des grades A, nouvellement embauchés en 2017. A terme, le déploiement devrait concerner l’ensemble des entités de l’UES.

Ce nouveau processus se différencie principalement par :

  • La disparition de la notation EPP, remplacée par un feedback régulier du chef de projet, sur la base d’objectifs définis dans le cadre d’une mission/projet,
  • La disparition de la notation annuelle EDP, remplacée par un feedback trimestriel, basé sur l’appréciation du développement du collaborateur sous la forme Medium, Low, High,
  • L’introduction du Feedback 360°, soit le principe pour un salarié d’être évalué par ses pairs, par son chef de projet, par son PUM, en continu,
  • Une promotion au grade supérieur au fil de l’eau, basée sur l’évaluation de l’atteinte des objectifs de développement du salarié,
  • En synthèse, passer d’un mode d’évaluation annuel à un mode de feedback en continu.

Il est intéressant de noter que cette refonte du mode d’évaluation est une tendance du moment au sein des grandes entreprises. En effet, selon une étude du cabinet Deloitte sur le management de la performance(1), 49% des entreprises jugent leur processus actuel de gestion de la performance « inefficace », et 85% des organisations interrogées ont l’intention de le faire évoluer.

 

Le déploiement de ce nouveau processus à l’ensemble des populations grade A, prévu pour 2018, appelle néanmoins une grande vigilance :

  • Les objectifs de développement par grade et rôle cible nécessite d’être normalisés et homogénéisés pour l’ensemble de l’UES, afin de garantir une base commune d’évaluation,
  • Il est nécessaire de bien identifier les risques ou travers et dérives liés à l’introduction du Feedback 360°,
  • Et enfin, il est nécessaire de s’assurer que ce nouveau processus n’introduit pas plus de subjectivité dans l’exercice d’évaluation.

Vos élus CFDT restent donc très attentifs aux enseignements qui seront tirés du pilote avant de rendre leur avis dans le cadre des consultations des différentes instances.

Nous ne manquerons pas de vous en dire plus dans les mois qui viennent sur l’évolution de ce projet.

 

(1) Deloitte - Les nouvelles formes d’évaluation de la performance : effet de mode ou lame de fond ?