La négociation d'un accord encadrant les déplacements professionnels est une revendication très ancienne de la CFDT chez Capgemini. Qu'ils soient ponctuels ou réguliers, de courte ou longue durée, à moyenne ou longue distance, les déplacements sont souvent une contrainte pour un très grand nombre de salariés. Ils peuvent durablement altérer l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

La CFDT de Capgemini a saisi l'occasion de l'obligation pour la direction d'ouvrir une négociation sur la Qualité de Vie au Travail (QVT) pour lui demander dès octobre 2017 que soient traités les conditions et la pénibilité des déplacements :

  • Définitions et critères du déplacement,
  • Définition du lieu de rattachement,
  • Prise en compte des surcoûts,
  • Récupération en temps de repos, avec majorations à partir d'un seuil à déterminer.

Cette négociation commencera le 10 avril prochain. La santé des salariés et l'équilibre entre les temps de vie seront pour la CFDT les centres principaux d'intérêt pour obtenir un accord innovant et ambitieux.