La CFDT appelle à voter le 26 mai 2019 pour une Europe sociale et environnementale forte.

Face à la montée des populismes et leurs programmes simplistes, la CFDT rappelle les enjeux suivants:

- La nécessité de construire une Europe solidaire qui ne se limite pas à réparer les conséquences liées à la mondialisation, mais qui anticipe et accompagne les mutations technologiques et environnementales avec un budget à la hauteur des enjeux,

- La nécessité de construire une Europe qui développe les droits sociaux - en mettant en oeuvre le socle européen des droits sociaux et en renforçant le dialogue social - et la protection de l’environnement,

- La nécessité de construire une Europe qui promeut les normes sociales et environnementales internationales (normes internationales du travail, Accord de Paris sur le Climat, les principes directeurs de l’OCDE, Objectifs du Développement Durable,…),

- La nécessité de construire des politiques européennes équitables et soucieuses des conditions de concurrence loyale sur le plan européen et international en matière de fiscalité, de droit du travail, ou encore de politique commerciale. Pour que l’Europe reste un continent avec des systèmes sociaux les plus développés. Pour renforcer son attractivité en tant que lieu d'investissement et de création d'emplois, elle doit améliorer sa productivité, sa croissance et l’emploi,

- La nécessité de construire une véritable stratégie économique et technologique européenne (énergie, matières premières, innovation…) pour assurer son indépendance à l’échelle mondiale et protéger ses citoyens.