Réagir Ne pas partir perdant.
Ne pas laisser pourrir la situation
Contacter ton délégué CFDT. Elaborer avec lui une stratégie de contre offensive avec un planning. L’appliquer le plus rapidement possible, mais sans précipitation.
Ne pas te laisser gagner par la dépression ni retourner ta colère contre toi ou ta famille. Notre profession, très cérébrale et individualiste, nous prépare mal aux actions de déstabilisation.
Nous devons nous défendre de nos impulsions qui peuvent être très inadaptées.
Ne pas démissionner. L’initiative de la rupture, et sa compensation, doit rester à la direction.
En parler autour de soi Observer/partager la situation dans l’entreprise Est-ce que je suis seul à être concerné ? Est-ce qu’il y en a d’autres ? Est-ce qu’une stratégie est en œuvre ?
Informer un élu du personnel Si tu ne connais pas tes élus locaux, adresse-toi à l’un des délégués syndicaux CFDT dont tu trouveras les coordonnées sur notre site http://cfdt2capgemini.org
Décrire stratégie mise en œuvre à ton encontre.
En cas de crise, ces derniers sont à même de conserver ton anonymat et te rapprocher des collègues qui sont dans une situation similaire afin de faire corps.
Utiliser les moyens légaux qui sont à ta disposition. Le contrat de travail est géré dans le cadre du droit du travail, de la jurisprudence, de la convention collective, des accords d’entreprise, et même des « valeurs » Capgemini. Il y a

Liens: