punaise_orangeSuite au plan de 250 suppressions de postes que la direction a mis en oeuvre sur la DAM, le CCE de Capgemini et le CE de Capgemini OS ont assigné en justice les directions de Capgemini OS et Capgemini.
L'audience avait lieu cet après-midi. Les cinq organisations syndicales représentatives de l'UES étaient présentes et soutenaient la demande d'annulation du plan formulée par le CE et le CCE.
La décision ne sera rendue que le vendredi 16 janvier, soit 3 jours seulement avant la fin de la période de volontariat. Il serait hasardeux de se risquer à un pronostic sur le résultat, ce ne serait que spéculation. Dans l'attente de la décision, la direction ne devrait a priori pas suspendre son plan d'ici le 16 janvier, et devrait continuer à communiquer auprès des salariés concernés.

Un point important a cependant été acquis par la seule action en justice et par l'audience du jour :
Dans l'hypothèse où la direction n'atteindrait pas les 150 volontaires "espérés" au 19 janvier, la direction s'est ENGAGEE devant le juge à ne pas procéder ensuite à un plan de licenciements, cela signifie que toute personne qui ne souhaite pas réellement être volontaire au départ, qui n'a pas un projet solide ou qui se sent seulement contraint par sa hiérarchie à se porter candidat peut être assurée qu'elle ne sera pas intégrée plus tard dans un plan social de licenciements.

Jeudi ou vendredi, des réunions d'information devraient être tenues à Clermont et St-Cloud par les représentants des salariés, venez-y nombreux.
Réagir