Dernières nouvelles

En 2002, un accord instituant un Plan d'Epargne Groupe (PEG) était conclu sur l'UES (1) Capgemini. Ce n'est pas nouveau, la CFDT a toujours dénoncé ce dispositif (voir notre article du 21 avril 2009). 

Cette année encore, la CFDT a signifié à la direction et aux autres syndicats son refus de signer un nouvel avenant (le 9ème) à cet accord. Avenant qui visait à l'associer à un énième plan ESOP (actionnariat salarié). Voir plus bas le texte de notre message. 
Cet avenant démontre une nouvelle fois, comme tous les autres blocages à une politique salariale ambitieuse, attractive et équitable, la pingrerie de nos dirigeants et les avantages accordés aux plus hauts revenus (voir le tableau des sousriptions ESOP 2017 en fin d'article)  comme aux actionnaires  (Cf. le récent rapport Oxfam).

Nul doute que cet avenant fournira une 27ème occasion consécutive au 2ème syndicat de l'UES (1) Capgemini de témoigner toute son affection à la direction. Gaffe au brusque inversement d'équinoxe le jour où ils refuseront de parapher un accord.

Le PAP (Plan d'Amélioration de la Performance) est mis en place dès lors que le salarié obtient la note de 4 ou 5, afin de l’accompagner au mieux et lui permettre d'atteindre les objectifs qui lui auront été fixés pour les années à venir. Ce plan est conçu en fonction de chaque situation, avec les équipes managériales et avec l’accord du salarié.

Conseil:

Le PAP doit donc être co-construit. Ses éléments et surtout ses moyens doivent réellement permettre au salarié d’améliorer à terme sa note de performance. Cela inclut du temps dédié et libéré du projet, des formations pertinentes, et en présentielles lorsque le comportemental est mis en avant.

NE validez pas un PAP « creux » ou aux objectifs non atteignables !

Faites valoir vos droits et demandez conseil auprès de vos élus CFDT

 

De nombreux et importants sujets à l'ordre du jour de la réunion ordinaire du CE Sogeti ATS & Infra qui s'est tenue le 18 avril après-midi et le 19 avril 2018 :

  • Les orientations stratégiques d'ATS et d'Infra pour 2018.
  • Les habituels suivis économiques et sociaux du mois précédent.
  • Le début d'une information-consultation sur la possibilité de transferts individuels des salariés du support on site du contrat Areva vers la société Spie ICS. Ce sujet a fait l'objet de nombreux échanges avec la direction générale le 19 avril, il est dommage qu'aucun élu CGT n'ait été présent à cette occasion, alors que leur RS avait lu avec passion une déclaration dénonciatrice la veille. La CFDT fait de son côté le choix du dialogue et des propositions argumentées avec les représentants de l'employeur.
  • Les comptes 2017 du CE (fonctionnement et ASC).
  • L'avis du CE sur la fin de bail à Belfort et sur la prise à bail + aménagement à Toulouse (Colombia).

Nos flashs de ces réunions sont consultables ici. Un flash plus complet peut être demandé aux élus et représentants CFDT de Sogeti France, à l'unique destination des salariés de l'entreprise.

Suite aux négociations salaires 2017, qui ont abouti début mars 2018 à un accord durement (et étrangement) validé par un syndicat qui signe TOUT sans retenue et un autre que la direction a fortement prié pour qu'il signe, les salariés de Capgemini ont enfin accès à l'indemnité kilométrique vélo, réclamée depuis plusieurs années par la CFDT. Voir ici notre article du 14 mars.

La seule annonce de l'application de ce dispositif, entré en vigueur avec la loi relative à la transition énergétique et à la croissance verte d'août 2015 et qui est une réponse parmi d'autres aux enjeux de santé publique et de développement durable, aurait dû nous réjouir. Mais ...

Car il y a un "MAIS" magistral : bien que l'IK vélo soit LEGALEMENT cumulable avec un abonnement de transports en commun, notamment lorsque le salarié utilise son vélo pour se rendre à un arrêt de transports publics, la direction a imposé cette impossibilité de cumul.

Dans le cadre du regroupement physique,sur le site d'Issy les Moulineaux, de toutes les entités du Groupe présentes en région Ile de France, soit 6 entités (Capgemini TS, Capgemini Consulting, Sogeti ATS, Sogeti Infra, Sogeti High Tech et Prosodie) tous les CHSCT (sauf Prosodie) ont décidé d'une expertise unique, portée juridiquement par le CHSCT de TS Ile de France, ayant pour objet l'aménagement de l'immeuble. Les enjeux sur les conditions de travail des salariés sont très importants.