Dernières nouvelles

Après les élections du printemps 2016 qui ont été un succès pour nos listes (presque 30% de représentativité au 1er tour !), suivies des désignations des CHSCT début octobre, ATS Infra (Sogeti France + Sogeti Corporate Services + Capgemini OS + Capgemini OSE) compte 23 militants CFDT sur les 59 élus des 9 CHSCT.

3 autres listes, dont deux alliances, plus de circonstances que naturelles, se partagent les postes restants : 13 « CGT/Usapie/Solidaires », 12 FO et 11 « CFE-CGC/CFTC/Lien UNSA ».

2 CHSCT ont désigné un secrétaire « CFE-CGC/CFTC/Lien UNSA », 1 a désigné un secrétaire FO et 5 un secrétaire CFDT. Une union encore plus étonnante a permis l’élection d’un secrétaire « CFTC/CGT/FO/Solidaires » (excusez du peu !). Combien de temps cette union va-t-elle tenir ? Suspense…

Pour l’I-CCHSCT, la moitié des représentants de CHSCT (18 titulaires et 18 suppléants) sont issus des rangs CFDT.

7 novembre 2016 16h34

A partir du 7 novembre prochain à 16h34 (et 7 secondes), les femmes travailleront “bénévolement”. Si les femmes étaient payées autant que les hommes, elles pourraient s’arrêter de travailler le 7 novembre à 16h34. En étant payées 15,1% de moins que les hommes (Eurostat 2010), elles gagneraient alors autant que sur l’année 2016. Les 38,2 jours ouvrés restant représentent la différence de salaire entre les femmes et les hommes.

Inspirons nous des Islandaises

Lundi 24 octobre dernier, des milliers d’Islandaises ont quitté leur lieu de travail à 14h38. Ce geste symbolique a pour vocation de montrer leur mécontentement vis-à-vis des inégalités salariales (14% d’écart salariale). C’est un signal fort et nous nous joignons à cette protestation.

L'appel est signé par le collectif Les Glorieuses qui milite pour l'égalité salariale entre les femmes et les hommes

En mai dernier, La Direction nous a annoncé qu’une étude pour les déplacements domicile travail était en cours.

A ce titre, il existe plusieurs articles de Loi dont la CFDT vous soumet un résumé qui ne se veut pas exhaustif mais qui nous permet de participer à l’étude du sujet :

« Règles de participation de l'employeur à la prise en charge des frais de trajet de ses employés et le régime fiscal associé à ce dispositif.

Actif, vous prenez votre voiture en ville pour vos déplacements quotidiens ou empruntez des moyens de transports collectifs, ou bien vous pratiquez le covoiturage, la marche à pied ou le vélo ?

En effet, un salarié peut obtenir de son employeur, en sus de sa paie, la prise en charge partielle de ses tickets et cartes de transport souscrits pour effectuer ses déplacements entre son domicile et l'entreprise, au moyen du Métro, du Train, du Tram, du Bus ou encore d'un vélib'.

Le dispositif Visale (Visa pour le logement et l’emploi) est une garantie locative qui a été créée en janvier 2016 par les partenaires sociaux. Nous l’annoncions ici, en février dernier.

Totalement gratuit, ce dispositif garantit les propriétaires du parc privé contre les loyers impayés pendant 3 ans.

Neuf mois après son lancement, Visale cautionne déjà plus de 5 000 ménages. Et cela devrait encore s’améliorer avec l’élargissement des critères d’accès à compter du 1er octobre (éligibilité de toutes les personnes de moins de 30 ans, quel que soit leur statut, excepté les étudiants encore fiscalement rattachés à leurs parents)

Pour tout savoir sur Visale : www.visale.fr 

Il occupe un tiers de nos vies mais qui sait ce qu’il signifie pour chacun de nous et comment nous le vivons ?

Pour le savoir, la CFDT lance la plus grande enquête interactive sur le travail jamais réalisée en France. L’objectif : collecter des milliers de réponses afin de redonner de la voix aux travailleurs dans le débat public.

c’est un questionnaire en ligne ouvert à tous ceux qui ont un avis sur le travail : salariés du privé ou de la fonction publique, intérimaires, autoentrepreneurs, étudiants, stagiaires, demandeurs d’emploi, retraités... Pour participer, il suffit de se connecter au site grâce à un ordinateur, une tablette ou un smartphone, et de répondre au questionnaire ludique et accessible.

Le dispositif a pour objectif de collecter jusqu’en janvier 2017 des millions de réponses sur le thème du travail. Comment est-il ressenti, voulu, investi ? A-t-il du sens et si oui, lequel ? Que met-il en jeu individuellement et collectivement ? Quel est son impact sur la santé des personnes ? Leur vie privée ?

 Rendez vous sur parlonstravail.fr pour répondre aux questions, donner votre avis, participer aux discussions...

Et changer le travail!