Lors de la rencontre avec le client
  • S’assurer que le client est bien conscient que tu seras là lundi à 11 heure et que tu repartiras vendredi à 14:00 (Règle des 35 heures ci-dessous, consigne Capgemini d’utilisation des transports en commun)
  • S’assurer que la mission n’est pas déqualifiante.
  • S’assurer que la mission n’est pas au-delà de tes compétences.
  • Tu n’es pas censé amener la discussion sur le terrain personnel.
    Mais si c’est un client intelligent et qu’il l’aborde, tu ne mens pas. Si tu as des doutes tu ne les cache pas. Par exemple sur  ta capacité:
  • à supporter les contraintes des déplacements et de la solitude,
  • à mener à bien la mission,
  • à supporter un boulot déqualifié.
    (Au bout du compte, si tu craques en mission, c’est le client qui sera en difficulté)
Le client n’a pas signé le contrat :
  • Tu n’as rien à signer, rien à écrire.
  • Tu laisse entendre (oralement) que tu étudieras la proposition si elle se confirme.
  • Tu peux aussi répondre OUI avec enthousiasme. Il sera toujours temps d’aviser le moment venu quand la mission se concrétisera. En attendant, tu seras considéré comme « mobile », ce qui est à ton avantage.
  • Si tu as de fortes limitations à ta mobilité (cf. ci-dessous), tu le signales oralement.

Liens: