Dernières nouvelles

Les élections TPE, dont les résultats nationaux ont été largement annoncés et commentés dans les médias, ont également rendu leur verdict sur notre branche professionnelle (Bureaux d'étude).

Comme chez Capgemini (CFDT 1ère avec 27,7% largement devant la 2ème OS, la CFTC à 20,4%), la CFDT arrive nettement en tête des suffrages exprimés avec 25,8% et reste stable par rapport aux précédentes élections de 2012.

Tous les salariés de l'UES Capgemini, quels que soient leur statut ou leur entité, ont les mêmes complémentaires santé et prévoyance. Ces contrats sont cadrés par deux accords unanimes depuis 2006.

Pour résorber les déficits structurels de ces contrats qui s'accumulent depuis plusieurs années, la direction a programmé plusieurs réunions sur le 1er semestre avec les partenaires sociaux.

Depuis plus de quinze ans, la CFDT revendique des outils dotant chacun de droits qu’il conserve tout au long de sa carrière.
La création du CPA (compte personnel d’activité) est un début de réponse : les droits restent acquis, que le salarié change d’entreprise, de statut ou subisse une période de chômage.
Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire sur le site officiel : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/.

C'est bien dans la douleur que s'est implanté MyExpenses, l'outil destiné à gérer les frais professionnels dans l'UES (1) Capgemini. La direction ayant d'ailleurs reconnu que c'était loin d'être un exemple de déploiement réussi...

Si l'on peut constater en de multiples lieux que MyExpenses commence à prendre son rythme, et que les incidents sont moins nombreux, cela ne signifie pas pour autant que toutes les inégalités aient disparu et/ou aient été traitées.

Les revendications CFDT pour les négociations salariales rapidement évacuées fin 2016 par la direction restent constantes et cohérentes année après année :

  • Un accord cadre (donc pérenne), basé sur des principes dont seuls quelques paramètres seraient négociés chaque année : Refusé par la direction.

  • L’absence totale de prise en compte des notes d’évaluation pour les augmentations collectives : Accepté par la direction.

  • La pérennisation d'une grille de minimas UES au-dessus de la grille Syntec, avec extension aux cadres 2.x : Refusé par la direction.