// Actualités // Brèves //

2021, année de changements importants

Après une année 2020 si particulière, toute l’équipe CFDT de Capgemini vous souhaite une année 2021 la plus douce possible, pleine de bons moments et une bonne santé. Continuons à prendre soin de nous et des autres.

Cette nouvelle année amène son lot de changements. Nous présentons ici trois points majeurs, tous corrélés entre eux, qui impacteront nos vies au travail chez Capgemini : New Normal, Intégration d’Altran, projets immobiliers. Un quatrième point (la réorganisation de la BU France) également lié aux trois autres sera détaillé au prochain épisode.

 

Le “New Normal”

Les grands principes de ce que la Direction appelle le « New Normal », ont été présentés aux instances en décembre 2020. Il s’agit de la définition d’un nouveau modèle de flexibilité du travail qui constitue la colonne vertébrale de la nouvelle politique d’organisation du travail de Capgemini. Cette politique est déclinée selon la réglementation et les contraintes locales dans les façons de travailler (pratiques quotidiennes, comportements, télétravail).

Cette flexibilité repose sur 2 types d’hypothèses de travail de la direction :

    • Celles liées au TEMPS comme les horaires flexibles, la semaine de travail compressée et les horaires réduits
    • Celles liées à la LOCALISATION : le télétravail et le “Work Anchor Point” (lieu officiel auquel un salarié est rattaché).

Le modèle « New Normal » s’appuie sur 7 principes :

    • Éligibilité pour tous les salariés
    • Volontariat
    • Culture managériale basée sur la confiance
    • “Rituels” d’équipe adaptés (réunions diverses, points d’information, …)
    • Équité et non-discrimination
    • Présence régulière au “Work Anchor Point”
    • “Amélioration de la performance et de l’expérience salarié”.

Ces principes étant imprécis et sujet à interprétations diverses, la CFDT demande des définitions et des modalités d’application claires.  De plus, la CFDT s’attachera à vérifier que la mise en place du New Normal n’entre pas en contradiction avec les accords d’entreprise et la législation française en vigueur.

 

Intégration d’Altran

Les négociations sur l’intégration des sociétés d’Altran dans l’UES Capgemini ont débuté en décembre 2020, par la présentation des 2 UES (Altran et Capgemini) aux représentants des salariés, et vont se poursuivre en ce début d’année.

Cette intégration commence déjà à avoir des impacts au niveau opérationnel, au niveau des regroupements immobiliers et du jeu de chaises musicales dans le management.

Dans l’attente de la conclusion de ces négociations, le proche avenir de près de 2 000 salariés d’Altran Sud-Ouest, transférés en début d’année dans une nouvelle entité dénommée TEC, a été sécurisé grâce à la signature, par une CFDT déterminée et persévérante, de plusieurs accords intégrant cette entité dans l’UES Altran et maintenant les mandats de leurs représentants élus fin 2019.

 

Projets immobiliers

La direction immobilière du groupe Capgemini (CRES) est en train de redéfinir une nouvelle stratégie immobilière globale sur la base du New Normal :

    • Augmentation du travail à domicile
    • Généralisation du Flex-Office avec augmentation des espaces collaboratifs
    • Réduction de l’empreinte carbone
    • Optimisations des locaux Altran et Capgemini
    • Opportunités contractuelles de fermeture des sites (résiliation de bail)
    • Potentielle augmentation des effectifs (5 % par an en moyenne entités et sites).

Cette stratégie immobilière globale va se décliner en France en une vingtaine de déménagements déjà prévus en 2021. La CFDT déplore l’absence de prise en compte des contraintes liées à la crise sanitaire dans cette stratégie et l’a fait savoir à la direction au niveau des instances CSE et du CSE Central.

La CFDT suit dès à présent et suivra très attentivement l’ensemble de ces changements pour continuer à bien défendre vos droits, prioriser les aspects sécurité et conditions de travail et veiller à la meilleure prise en compte des aspects environnementaux.

N’hésitez pas à contacter vos représentants CFDT pour plus de précisions.