// Actualités //

20161118 Apprentis revalorisés de 4 000 € / an grâce à l’action des DP CFDT de TS à Nantes

Un salarié en contrat d’apprentissage a pris contact avec les élus CFDT de Capgemini TS Nantes pour une problématique de salaire en dessous des minima Syntec.

Après cet échange, la CFDT a favorisé l’action collective et au final, ce sont 7 apprentis, issus de différentes divisions, qui se sont fédérés pour monter le dossier revendicatif. Les contrats et bulletins de salaires ont été mis en commun, les comparaisons ont été faites : aucun apprenti ne semblait être logé à la même enseigne. 10 revendications dont 3 collectives ont été portées à la connaissance du représentant de l’employeur par nos élus locaux.

La revendication principale était d’obtenir une même position ETAM Syntec de base, définie et appliquée pour tous les salariés en contrat d’apprentissage.

Cette position ne saurait être inférieure à l’usage actuel, et ne constituerait qu’une base a minima. En outre, une régularisation rétroactive du salaire minimum conventionnel se devait d’être réalisée à la date d’embauche pour les salariés concernés.

Après 4 mois de négociation, tous les salariés nantais en apprentissage ont été régularisés à hauteur d’une position ETAM 3.1 et de façon rétroactive à partir de septembre 2014.

Cela représente un montant de l’ordre de 4 000 € / année d’apprentissage : Certains ont donc obtenu près de 8 000 € de régularisation !

Félicitons tout d’abord ces salariés qui démontrent une fois de plus l’efficacité des actions collectives et qui ont su frapper à la bonne porte.