// Actualités //

20160722 Constitution des bureaux des CE et composition du CCE de l’UES Capgemini

Après les élections des Comités d’Etablissement (CE) en juin 2016 (Résultats ici), une rapide négociation a abouti à un accord largement majoritaire (7 signataires sur 11, dont laCFDT) pour la composition du nouveau Comité Central d’Entreprise (CCE).

Après avoir constitué leurs bureaux, les premiers CE (Sogeti High Tech et ATS Infra) ont déjà désigné leurs représentants au CCE.

Avec des élections aux approches légèrement différentes…

Le 20 juillet, sur le CE de Sogeti High Tech, 3ème CE en taille de l’UES avec 2 750 salariés, la CGT, majoritaire en nombre d’élus (4 sur 8), mais derrière la CFDT (3 élus) en nombre de votes (330 voix vs 393 pour la CFDT), a ouvertement voulu écarter les élus CFDTde toutes responsabilités.

Ce comportement, déjà appliqué à l’issue des précédentes élections de 2013 par un syndicat souvent enclin à hurler à la discrimination syndicale, montre une lecture particulière de la démocratie. L’entente de tous les autres élus pour protester contre ce comportement anti CFDT a abouti aux désignations au CCE d’un titulaire CFDT, d’un autre titulaire CFTC et d’un suppléant FO. Le dernier poste de suppléant étant quand même laissé à un élu CGT, peut-être par recherche d’une initiation à l’ouverture d’esprit.

Le lendemain, sur le CE ATS Infra, 2ème en taille de l’UES avec 7 500 salariés, la 1ère OS avec un tiers des élus et des voix, la CFDT, a clairement joué l’ouverture en partageant entre trois étiquettesles 5 postes de titulaires (2 CFDT, 2 FO, 1 CFTC) et les 4 de suppléants (2 CFDT, 1 FO et 1 CFTC).

Démarche que nous comptons poursuivre début septembre à l’occasion des constitutions des commissions et des CHSCT, avec les élus qui montreront une volonté sincère et loyale de participation active et positive à la construction de ce nouveau CE.

Rendez-vous fin août avec les désignations des représentants au CCE du CE de Capgemini Technology Services, 1er en taille de l’UES avec plus de 10 000 salariés, 6 titulaires et 5 suppléants. Nous militerons ici aussi avec le même esprit d’ouverture.

* Comité Central d’Entreprise