// Actualités // Brèves //

Coup de gueule de la CFDT Capgemini : STOP aux discriminations !

Comme si notre fréquentation assidue à la mort ces derniers mois, des héros sauvant des vies ne tenant plus qu’à un fil, avait rendu encore plus insupportable les images d’un homme mourant sous le genou d’un autre homme façonné par des décennies de discrimination passées sous silence.

Parce qu’il y a pas de confinement possible pour lutter contre cette pandémie de la discrimination qui s’instille trop souvent dans les discours, les pratiques, les comportements, elle se diffuse et s’installe à bas bruit partout, doucement, lentement, faisant elle aussi ses morts, et ses victimes, blessées à vie. Pire qu’un virus ou un poison, elle s’attaque à l’identité, aux fondamentaux de l’être, faisant croire à celui qui la manie qu’il vous domine au point de faire de vous ce qu’il veut. De l’instinct de domination à celui de répression, puis du meurtre physique ou psychologique, il n’y a qu’un pas, une poignée de minutes dans l’esprit du bourreau.

Être mis au banc de la société ou … de la vie, parce qu’on ne naît pas de la bonne couleur, de la religion dominante, parce qu’on ne pense pas de la même manière, parce que son orientation sexuelle n’est pas la bonne, parce qu’on se meut dans un fauteuil roulant ou qu’on souffre d’une anomalie génétique… est un fléau. Il est systémique parce qu’installé, parfois même caressé par nos hommes politiques débordant d’ambitions pour le pouvoir.

Si “Le racisme est une plaie de l’humanité” (Frantz Fanon), les discriminations de tous ordres et sans cesse renouvelées en sont ses avatars tenaces, rongeant les membres de notre belle humanité. Puisse ce moment être un tournant pour la lutte contre toutes les discriminations, laissons tomber nos baillons et dénonçons ! Éduquons nos enfants pour mettre à distance définitivement ce mal pernicieux…