// Actualités // Brèves //

Discriminations raciales en entreprise : résultats de l’enquête flash

Vous avez très nombreux à répondre à notre enquête flash sur les discriminations raciales et nous vous en remercions !

Les résultats détaillés de l’enquête sont accessibles ICI.

De manière synthétique l’enquête montre que :

=> 2/3 des personnes interrogées pensent que la lutte contre les discriminations devrait être une priorité.

=> Il existe des cas de discriminations raciales (1 personne sur 5 qui a répondu dit avoir été victime de discriminations raciales sur son lieu de travail) mais que dans quasiment TOUS les cas les démarches entreprises par les victimes n’ont pas abouti. Raison principale : les victimes ne connaissent pas leurs droits en matière de discriminations (52%) et ne savent pas que nous, délégués syndicaux, nous pouvons les aider (50%) .

=> La moitié des personnes qui ont répondu ont été témoin de discriminations sur leur lieu de travail. La plupart n’ont pas réagi, principalement car ils ne savaient pas quoi faire…

Il ressort premièrement de ce sondage que le racisme en entreprise est toujours un sujet d’actualité en 2021 même au sein d’une société multiculturelle comme la nôtre (plus de 100 nationalités sont représentées parmi nos collaborateurs) et qu’il est important de le dénoncer : parler de racisme ne va faire augmenter les cas de racisme dans l’entreprise mais simplement permettre de mieux les identifier et les prévenir.

Le deuxième enseignement à tirer de cette enquête est que les victimes de discriminations ne nous identifient plus comme un interlocuteur naturel qui est là pour les aider et les soutenir dans leurs démarches. Face à ce constat, il est important de rappeler que la solidarité est une valeur cardinale de la CFDT et que la discrimination est l’antithèse de cette valeur de solidarité. Que des personnes soient agressées, méprisées, lésées, ignorées ou simplement isolées au motif de leur couleur de peau, de leur orientation sexuelle, de leur origine réelle ou supposée, de leur âge ou leur lieu de résidence, cela blessera toujours la conscience des militants CFDT.

C’est aussi et surtout un poison toxique qui fragmente les collectifs de travail et affaiblit la capacité d’action commune. Les victimes ne doivent pas se sentir démunis ou isolées.

Vos délégués syndicaux CFDT ont une bonne connaissance du code du travail : n’hésitez pas à nous solliciter, que vous soyez victime ou témoin, nous sommes là pour vous donner des pistes ou les recours possibles.

Nous avons d’ailleurs enregistré un PODCAST qui vous donnera en 5 min les principales clefs pour aborder ce problème que vous soyez victimes ou témoins (comme savoir faire la différence entre Diffamation, injure raciale, préjugés…il est important de bien nommer les choses afin de mieux les combattre).

La CFDT a mis également à disposition un guide pour lutter contre les toutes les discriminations au travail.