// Actualités //

Gel des salaires sur le premier semestre 2021

Une mesquinerie de plus de la part de la direction !

S’il y aura bien des augmentations individuelles liées aux promotions, applicables en mars ou avril et rétroactivement au 1er janvier 2021, les augmentations liées aux restitutions et ayant donc un caractère individuel ne seront appliquées qu’au 1er juillet et sans rétroactivité au 1er janvier, comme c’est normalement l’usage. La direction avance bien commodément l’argument de la « situation économique ».

Les discussions seraient toujours en cours pour déterminer le pourcentage d’augmentation de la masse salariale consacrée aux augmentations individuelles. L’augmentation estimée est :

    • Pour INFRA, entre 1,2% et 1,4% (contre 1,79% en 2020)
    • Pour APPLI, environ 1,5%  (contre 1,68% pour l’année dernière)
    • Nous n’avons pas les chiffres pour les autres entités mais nous pensons qu’ils seront tout aussi décevants.

La CFDT dénonce une décision unilatérale de la direction bien peu reconnaissante de l’investissement des salariés dans une période difficile.

Cette même direction reconnaît pourtant l’effort consenti par les salariés qui, en grande majorité, ont travaillé largement au-delà de leurs horaires normaux et dans des conditions parfois ubuesques … une posture incompréhensible donc. La direction va même jusqu’à réclamer aux mécontents de la “décence” par rapport à tous les salariés qui n’ont pas la chance d’œuvrer chez Capgemini et qui ont perdu leur emploi en 2020. Celle-là on ne nous l’avait jamais faite …

Interrogée sur la décence qu’elle compte adopter quant à la distribution des dividendes aux actionnaires (prés de 230 millions en 2020) ou à l’attribution des rémunérations de nos hauts dirigeants, la direction nous explique qu’on ne peut pas comparer des choux et des carottes et que ces éléments ne sont pour l’instant pas d’actualité.

La direction ignore les efforts consentis par les salariés dès qu’il s’agit de les récompenser !