// Actualités // Brèves //

Hommage à notre ami François

Ciao François. Tristesse.

Te voici parti bien trop tôt François. Tu avais tant de beaux projets à mener avec nous et au service des salariés. Tu savais affirmer tes convictions avec détermination mais aussi accepter les contradictions en terminant toujours sur un sourire. S’il y a bien quelqu’un qui, dans nos collectifs, symbolisait le rejet des sectarismes et la construction par le dialogue, c’était bien toi.

Ouvert sur le monde, ouvert aux personnes, acceptant la contradiction dans nos débats, toujours déterminé à défendre et améliorer les droits des salariés.

Moins d’un an plus tard, tu rejoins Pierre, parti lui aussi trop tôt. Salue-le de notre part à tous. Il nous manque toujours. Tu nous manques tant déjà.

Notre tâche sera de te faire vivre au cœur de nos actions et de nos décisions, pour que ton âme survive à ce brusque départ.

A notre ami François