// Actualités // Brèves //

La CFDT de Capgemini demande l’annulation de la distribution de dividendes pour 2020

Dans un courriel adressé ce mardi 24 mars à Paul Hermelin, la CFDT de Capgemini demande que, à l’image d’autres grands groupes comme Airbus ou Europcar, l’intégralité des dividendes qu’il était prévu de distribuer aux actionnaires en 2020 soit affectée exceptionnellement au maintien des emplois et à la relance des activités pendant et à la sortie de la crise.

Sur la base de l’exercice 2019, le Conseil d’Administration de Capgemini avait décidé le 12 février dernier, soit bien avant le constat de pandémie mondiale et les décisions de nombreux pays d’instaurer des mesures de confinement, de proposer à l’Assemblée Générale du 20 mai prochain le versement d’un dividende de 1,90 € par action. Ce qui correspondrait à un montant total voisin de 320 M€.

Si des efforts sont demandés aujourd’hui aux entreprises et aux salariés, quelles raisons objectives et valables excluraient les actionnaires de ces contributions à la pérennité des entreprises et des emplois ?