// Actualités // Brèves //

Moi, salarié de Capgemini, je voulais juste un écran déporté et un siège…

Moi et Capgemini  …

Moi, en 2020, je voulais juste obtenir un siège digne de ce nom et un écran déporté pour améliorer mes conditions de télétravailleur……on m’a dit “pas possible” ...

Moi, en 2020, j’ai dû m’arrêter pour cause de lombalgie, sciatique ou autres gros bobos liés à mon installation forcée à domicile dans de mauvaises conditions …

Moi, en 2021, j’espérais que mes efforts allaient être justement reconnus pour avoir maintenu un service de qualité auprès de mes clients. On m’a dit “pas possible…année 2020 mitigée, on va devoir geler les salaires”

Moi, en 2021, j’ai cru à une éclaircie lors des négociations NAO, mais le budget obtenu cette année (1,4 M€) est le plus bas depuis 4 ans (2019 1,8M€, 2018 1,9M€, 2017 1,5M€) …

Et pourtant, les chiffres annoncés sont excellents : « Nous ne pouvons le nier : 2020 a été une année exceptionnelle pour le Groupe ! Dans ce contexte, nos résultats démontrent une solide performance pour 2020, avec un chiffre d’affaires annuel en hausse de 13,7% à taux de change constant » dixit Aiman Ezzat, Directeur général du groupe.

Et pourtant, aujourd’hui 20 mai 2021, jour d’assemblée générale des actionnaires, 330 millions d’euros  vont être distribués en dividendes au titre de l’exercice 2020 par Capgemini.

Et Moi, aujourd’hui 20 mai 2021, je n’ai toujours pas de siège et j’ai de plus en plus mal au dos. No comment…