// Actualités // Brèves //

Négociations salariales 2019 : mieux vaut tard que jamais

Les Négociations salariales Annuelles Obligatoires (NAO 2019) se sont achevées sur un accord majoritaire conclu le 8 juillet 2020 : sur le fond, un accord proposé par la direction avec un goût de déjà-vu; sur la forme, une négociation en 3 actes ne laissant finalement que peu de marge de manœuvre aux partenaires sociaux réunis autour de la table.

Malgré l’écart important avec ses revendications initiales, la CFDT de Capgemini  a décidé d’apposer sa signature à cet accord par pragmatisme et sens des responsabilités dans le contexte économique et social actuel : ce qui est gagné n’est plus à prendre et restera acquis.

Voici dans le détail les grands traits de cet accord (Accord NAO 2019 négocié en 2020) :

– Rattrapages salariaux: une nouvelle fois, la direction abuse du qualificatif « Augmentation » alors qu’il ne s’agit toujours que de rattrapages permettant à des salariés non augmentés ou augmentés de moins du plafond depuis deux ans d’avoir une évolution de salaire. Mesure rétroactive au 01/01/2020.

–> Jusqu’à +600€ annuels bruts pour les SAT < 42 000 €

–> Jusqu’à +350€ annuels bruts pour les SAT > 42 000 € et < 49 625 €

–> Sur l’UES, 1 286 salariés seraient concernés pour un coût avoisinant les 464 K€ (rappel accord NA0 2018 : 2 868 salariés concernés pour un coût de 719 K€)

 

– Revalorisation minima UES 5%: mesure souvent appliquée fixant un mini UES 5% au-dessus du mini Syntec, mais seulement pour les ETAM et les 2 premières positions Cadre. Mesure rétroactive au 01/01/2020. Sur l’UES, 302 salariés seraient concernés pour un coût de 90 K€.

– Egalité Femmes/Hommes : Allocation d’un budget supplémentaire de 600 K€ au budget de rattrapage F/H 2020 de 500 K€ prévu par accord.

– Révision des primes liées au travail de nuit: mesure obtenue par la CFDT après 10 ans d’attente et applicable à partir du 01/09/2020.

–> prime d’équipe successive : 6.90 € brut/j

–> prime horaire décalé : 5.40 €  brut/j

–> prime de repas (22h et 04 h) : 6.80  € net + 8.90 brut

–> prime de petit déjeuner (04h et 11h) : 6.6 €  net

 

– Révision du montant des Titres Restaurant (et par conséquent de l’indemnité repas en télétravail…): revendiquée par la CFDT  car bénéficiant à tous les salariés des entités françaises de Capgemini, cette mesure entrera en vigueur au 01/09/2020. Attention toutefois aux probables fausses annonces à venir : si le coût annuel de cette mesure annoncé par la direction serait pour Capgemini voisin de 610 K€, il n’en sera que du tiers pour 2020.

–> Valeur faciale du Ticket restaurant portée à 8,80 €:

– Part Employeur portée à 5,28 € * : sur une année pleine, cette mesure représente un gain annuel proche de 25€ par salarié.

– Part Salarié portée à 3,52 €.

* répartition employeur / employé inchangée: 60% / 40%

– Le Forfait Mobilité durable prend le relais des IK vélo conformément à la loi mobilités. La Direction Capgemini a toutefois décidé de rester en deçà des préconisations émises par cette loi :

–> Un versement de 300 euros pour les salariés se déplaçant en vélo ou vélo à assistance électrique. Cette mesure, applicable à partir de 01/09/2020, est mieux disante que les IK vélo autrefois versées (200 euros) mais en deçà du maximum fixé par la loi (400 euros).

–> Elle devient cumulable avec le remboursement d’abonnement à des transports en commun jusqu’à hauteur de 300 euros. Cela reste donc un engagement bien peu ambitieux pour une entreprise qui met si souvent en avant dans les médias son esprit RSE.

–> Enfin, malgré les demandes insistantes de la CFDT de Capgemini, les autres moyens de transport durables (covoiturage, trottinette électrique…) ne sont pas couverts par ce forfait.