// Actualités // Brèves //

Parents, bénéficiez de trimestres “gratuits” pour votre retraite !!!

Rares sont les parents qui y pensent ou qui le savent….

Les enfants nés ou adoptés depuis le 1er janvier 2010

Les mères de famille, au titre de la maternité, bénéficient de quatre trimestres de majoration par enfant. Cette majoration est également accordée en cas d’adoption.

Le père ou la mère bénéficient de quatre trimestres de majoration au titre de l’éducation pendant les quatre années suivant l’arrivée de l’enfant.

Ce qui fait un potentiel de 8 trimestres supplémentaires de retraite.

Si vous êtes salarié du privé, avant les 4 ans de votre enfant, vous avez le choix, au sein de votre couple, de vous répartir ces 8 trimestres.

Mais attention, vous avez un temps limité pour décider de la répartition de ces trimestres au sein de votre couple. Dans le délai de six mois suivant le quatrième anniversaire de l’enfant, les parents doivent désigner le bénéficiaire de cette majoration ou définir les modalités de la répartition en remplissant le formulaire Cerfa n° 15046*01 en joignant des pièces justificatives comme une carte d’identité, un livret de famille et envoyer le tout à la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) de votre région de résidence. En cas de désaccord entre les parents, c’est aux tribunaux de trancher. En l’absence de choix, les trimestres sont accordés à la mère.

Parents de même sexe

La majoration étant accordée en cas d’adoption, les parents adoptifs de même sexe décident librement de son attribution à l’un ou l’autre des assurés. À défaut de choix, elle est partagée par moitié.

Si vous faites la démarche dans les temps, la répartition est libre. Chaque parent peut en prendre la moitié, en accorder trois à l’un et un à l’autre ou réserver les 4 pour la même personne.

Les enfants nés ou adoptés avant le 1er janvier 2010

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2010, ces majorations sont créditées par défaut à la mère. Sauf si le père justifie qu’il a assumé seul l’entretien de l’enfant pendant au moins un an au cours des quatre années suivant de sa naissance ou son adoption.

Enfant handicapé

Les parents qui perçoivent l’allocation pour enfant handicapé et son complément bénéficient d’une majoration d’un trimestre par période de 30 mois, dans la limite de huit trimestres. Sous réserve qu’ils aient la charge effective d’un enfant de moins de 20 ans atteint d’un handicap d’au moins 80%.