// Actualités // Brèves //

Prime Macron 2020 : Capgemini dit non … dans la presse

Alors que les négociations annuelles portant entre autres sujets sur les salaires n’ont débuté que courant janvier chez Capgemini et qu’aucune délégation syndicale n’a encore été amenée à présenter ses revendications, c’est étonnamment dans la presse que nous apprenons que Capgemini aurait décidé de ne pas renouveler la prime Macron en 2020.

Après sa décision unilatérale non négociée en 2019 de fixer les tranches salariales concernées et montants de prime attribués dans le cadre de cette prime défiscalisée, la direction de Capgemini innove donc cette année en shuntant les partenaires sociaux, dans la droite ligne d’un gouvernement qui méprise les corps intermédiaires.

Rappelons que cette prime, exonérée d’impôt et de cotisations sociales dans la limite de 1 000 euros (ce qui, dans le contexte social actuel, et plus particulièrement les débats sur les retraites, n’est pas sans conséquences), a été reconduite sous conditions. Seules les entreprises ayant signé un accord d’intéressement avant fin juin 2020 peuvent y souscrire, et c’est justement le cas de Capgemini puisqu’un accord sur l’intéressement a été majoritairement signé en juin 2019.

En 2019, 7 690 salariés des entités françaises du groupe de Capgemini avaient, aux dires de la direction, perçu 576 euros en moyenne.