// Actualités // Brèves //

Salariés actionnaires, faites-vous entendre !

La prochaine Assemblée Générale des Actionnaires de Capgemini SE se tiendra le 20 mai à huis clos. Chaque actionnaire est amené à voter les résolutions et peut poser des questions écrites lors de la session prévue à cet effet. C’est l’occasion, exprimez-vous !

“Dites NON aux dividendes et au rachat d’actions”

“Votez contre la 3ème résolution concernant l’affectation du résultat et la fixation du dividende. Votez contre la 20ème résolution concernant le programme de rachats d’actions”

Par courrier en date du 27 avril, la CFDT a fait plusieurs propositions à la direction afin de demander de forts engagements en termes de préservation de l’emploi et de solidarité avec les salariés. Nous reprenons ici les principaux points.

La CFDT demandait à renoncer à la totalité du versement des dividendes prévus au titre de l’exercice 2019. Le Conseil d’Administration a décidé de proposer au vote de l’AG le versement de plus de 225 M€ de dividendes…un petit effort de seulement 29%.

La CFDT demandait que la direction crée un fond de solidarité destiné aux salariés les plus en difficulté, alimenté par la réaffectation des variables des dirigeants et les jours de congés payés non consommés. Cette proposition n’a tout simplement pas été écoutée.

La CFDT demandait un moratoire sur les programmes de rachat d’actions portant sur 600 M€ afin de rediriger ces ressources financières sur la préservation des emplois. Le Conseil d’Administration a confirmé un gel des opérations de rachats d’actions, sans en préciser la durée, ni d’engagements pour l’emploi.

Dans le même temps, Capgemini a décidé de recourir au dispositif de chômage partiel concernant près de 7400 salariés sur un effectif total de 25.000 en France, pour un coût estimé entre 30 et 40 millions d’euros pour les finances de l’Etat(1).

La CFDT dénonce cette volonté de préserver les résultats de l’entreprise sur le dos la collectivité et considère inacceptable de recourir aux finances publiques dans un contexte où la santé financière de l’entreprise est avérée.

La CFDT vous propose de relayer les questions écrites suivantes à partir du 15 mai sur le site prévu à cet effet :

Assemblée générale 2020

– Capgemini compte-t-elle faire preuve de solidarité nationale en répondant à l’appel du ministre de l’économie, Mr Bruno le Maire : choisir entre versement de dividendes et recours au chômage partiel et aux finances publiques ?

– Comment justifier de recourir au chômage partiel dans un contexte où les résultats 2019 ont été exceptionnels et où les réserves financières de l’entreprise sont abondantes ?

– Pourquoi refuser la création d’un fonds de solidarité pour les salariés les plus démunis ?

Pour plus de justice sociale, la CFDT vous propose également de voter contre les résolutions suivantes :

– A la 3ème résolution concernant l’affectation du résultat et la fixation du dividende

– Aux 5ème, 6ème, 7ème et 8ème résolution concernant l’approbation des éléments de rémunération du PDG et des DG délégués

– Aux 9ème, 10ème, 11ème, 12ème et 13ème résolution concernant l’approbation de la politique de rémunération des mandataires sociaux

– A la 20ème résolution concernant le programme de rachats d’actions

 

(1) Estimation compte tenu des informations partielles communiquées au CSE Central