// Actualités // Brèves //

2023 : la CFDT ne baisse pas les bras !

En 2022, le dialogue social a été surtout marqué par l’échec des négociations NAO alors que les résultats 2021 étaient exceptionnels et que l’inflation était galopante au moment de ces négociations.

En 2023, allez-vous encore accepter :

=> Une baisse importante de votre pouvoir d’achat avec une enveloppe d’augmentation de la masse salariale bien inférieure à l’inflation, fragilisant ainsi les salaires les plus bas (alors que le SMIC a été revalorisé de 6,6,% passant de 1603 euros brut mensuel au 1er janvier 2022 à 1709 euros brut mensuel au 1er janvier 2023) ?

=> Une non-reconnaissance du travail effectué par des augmentations individuelles nulles ou très faibles et une absence d’augmentation générale ?

=> Une non-répercussion de l’inflation sur les salaires alors qu’elle est bien répercutée côté client ?

=> Des merci pour de très bons résultats 2022 sans une redistribution équitable des richesses produites ?

La baisse de pouvoir d’achat pour 50% de l’effectif, c’est INACCEPTABLE pour la CFDT !

En 2023, c’est aussi le déploiement des crèches Inter-entreprise en régions, engagement obtenu par la CFDT lors de la négociation de l’accord Egalité, Parentalité en vigueur. La CFDT a relancé la direction sur l’avancement de ce déploiement et est en attente d’un point de visibilité dès ce début d’année.

En 2023, nous espérons que le mot RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) prenne tout son sens ! La CFDT reste plus que jamais mobilisée dans ses combats pour la justice sociale et la transition écologique.

En 2023, la CFDT de Capgemini ne baisse pas les bras ! Elle se tient à vos côtés pour vous informer, défendre vos droits et porter vos réclamations, tout comme elle l’a fait en 2022 avec les quelques exemples suivants :

=> les salariés pompiers volontaires,

=> jours supplémentaires salariés parents,

=> salariés parents en difficulté

Continuez à nous faire part de vos difficultés et attentes via contact@cfdt2capgemini.org ou via vos représentants CFDT en régions car nous avons besoin de vous pour mieux négocier et défendre vos droits.