Bannière Site Web
// Actualités //

Chez Capgemini, de nombreux salariés poussés vers la sortie

Toutes les méthodes sont-elles bonnes pour se séparer des salariés chez Capgemini ? Ne restez pas seuls face à ces pratiques.

Depuis plusieurs mois, vos représentants CFDT alertent les différentes directions sur les niveaux importants de licenciements, ruptures conventionnelles et ruptures de période d’essai à l’initiative de Capgemini.

Nous sommes sollicités par des salariés aux quatre coins de la France convoqués pour des entretiens disciplinaires qui aboutissement malheureusement souvent à des licenciements pour faute. Les motifs réels ou parfois cousus mains, pourraient très souvent faire l’objet de simples rappel au règlement intérieur ou tout simplement d’annulation de procédure.

Mais non !  Il en est autrement et les méthodes sont désastreuses :

  • Pour la santé psychologique des salariés au prise avec des process longs et anxiogènes  à commencer par la réception brutale d’une lettre de convocation à un entretien préalable à licenciement
  •  

  • Pour les projets et les équipes où une atmosphère délétère s’installe
  •  

  • Pour l’image de Capgemini dans le secteur et à fortiori auprès de ses clients et futures recrues.

 
C’est ainsi que depuis le début de l’année, chez Capgemini en France, nous comptabilisons plus de 350 ruptures de période d’essai (à l’initiative de l’employeur), ruptures conventionnelles et licenciements.

Ces chiffres sont très importants et surtout inquiétants car, malgré les annonces toutes plus optimistes les unes que les autres, la reprise tant attendue au mois de septembre semble s’éloigner en courant.

La CFDT Capgemini dénonce ces pratiques. Est-ce un Plan Social déguisé ?

Notre seul conseil, ne restez pas seul. Cela peut vous arriver ou à un de vos collègues.

La CFDT, ta meilleure carte !!