Bannière Site Web
// Actualités //

Frais de santé & Prévoyance : améliorations des contrats Capgemini en vue ?

Fin 2021, la direction avait initié une négociation en vue d’harmoniser les régimes de frais de santé et de prévoyance entre Altran et Capgemini. Bien que cette négociation soit interrompue, il est apparu le régime Frais de santé qui couvre les salariés de l’UES Capgemini et leurs ayants-droits pourrait être sensiblement amélioré.

La CFDT a donc partagé avec la direction et les autres organisations syndicales les revendications ci-dessous qui permettront ultérieurement de faciliter un rapprochement avec les contrats Altran.

Frais de santé

    • Pour un coût similaire ou approchant, les salariés de l’UES Capgemini pourraient ainsi disposer de meilleures garanties grâce à une complémentaire de base enrichie, mais toujours responsable, à laquelle serait associée une sur-complémentaire devenue obligatoire (la multiplication par 5 du nombre de salariés bénéficiaires assurerait une couverture égale pour tous avec un coût réduit car mutualisé).
    • La complémentaire santé doit être un cas exemplaire de solidarité. Et la cotisation exceptionnelle d’un montant fixe de 6 euros par mois en est un contre-exemple flagrant car d’un montant identique pour le salarié à 26 K€/an et celui à 100 K€/an. Instaurée à son origine pour combler un déficit important de la complémentaire, cette cotisation sert aujourd’hui à d’autres buts. La CFDT en réclame donc son abrogation.

Prévoyance

    • La CFDT demande une augmentation significative des capitaux décès versés en cas de décès d’un salarié de l’UES. Les écarts constatés avec le régime Altran doivent être réduits.
    • L’accompagnement des salariés en arrêt maladie et la prévention sont des secteurs délaissés de la prévoyance, la CFDT a demandé qu’une attention y soit apportée.

La direction a, avec SON expert, présenté divers scenarii. Comme d’autres délégations, la CFDT a exprimé la demande que vos représentants soient assistés d’un autre expert indépendant en considérant la grande technicité de certains sujets. La réponse de la direction permettra de mieux jauger sa responsabilité sociale.

La CFDT a une nouvelle fois annoncé sa volonté de chercher la meilleure coordination possible entre les délégations syndicales pour le bénéfice des salariés.