Bannière Site Web
// Actualités //

La CFDT signe l’accord sur le Télétravail à l’étranger mais…

En négociant activement et signant ce 13 décembre, l’accord groupe portant sur le télétravail à l’étranger et dans les DROM-COM (ex DOM-TOM), la CFDT a une nouvelle fois démontré son implication tous terrains et sa démarche de dialogue social constructif mais non soumis.

N’oublions cependant pas que la négociation a été initiée par la direction du groupe Capgemini, pressée d’arriver à un accord.
Cette même direction qui freine des quatre fers pour améliorer la couverture santé des salariés de l’UES Capgemini parce qu’elle ne veut pas que cela lui coûte un peu plus.

Cette même direction qui a privilégié cette année les dividendes des actionnaires à une politique salariale équitable, reconnaissante et ambitieuse en méprisant les revendications d’Intersyndicales constituées tant chez Altran que chez Capgemini.

Cette même direction venue sans mandat et sans propositions concrètes pour le début des négociations salaires en cette fin d’année.

Cette même direction qui aggrave les conditions de travail sur site avec le flex office, sans porter beaucoup d’attention aux alertes des Organisations Syndicales et des Représentants de proximité.

Cette même direction qui n’a jamais voulu traiter avec équité et attention les nombreuses contraintes de déplacement de quantité de salariés.
Etc. Etc.

La CFDT a une nouvelle fois loyalement joué le jeu du dialogue social, pour le bénéfice des salariés. La CFDT attend de la direction qu’elle en fasse de même pour les salaires, la santé et les conditions de travail.