Bannière CFDT Rentrée 2023
// Actualités // Brèves //

Salaires variables chez Capgemini : suppression de l’acompte à partir de 2024

L’UES Capgemini rémunère environ 10% de ses 29 000 salariés sur la base d’un Salaire Annuel Théorique (SAT) incluant un variable.

L’usage établi depuis longtemps est que ces salariés perçoivent ce variable en deux fois : un acompte versé dès janvier et le solde après application de formules de calcul discutables (1) à partir de mars (et parfois bien plus tard).

Sans cesse à la recherche d’une amélioration de sa rentabilité, fusse au détriment de ses salariés, la direction France a décidé de supprimer cet usage. Les arguments avancés (2) ne leurrent personne et il s’agit bien de préserver quelques semaines une trésorerie, tout en pénalisant celles des salariés concernés.

Cette décision directoriale a fait l’objet d’une information du comité central en juin, sans qu’il ne soit donné l’opportunité d’une consultation de l’instance (puisque ce n’était pas lié à un accord d’entreprise), et sera appliquée dès le 1er janvier 2024.

Encore une économie faite sur le dos des salariés alors que les résultats financiers continuent de progresser !

 

(1) Présence de paramètres de performance collectifs non liés directement à celles du salarié.

(2) Imposition à la base prélevée chaque mois sur la paie, résultats collectifs non déterminés en janvier…