BanniĂšre Site Web

Tickets restaurant : les nouveautés

Dans le cadre de la loi du 16 aoĂ»t sur le pouvoir d’achat (loi sur laquelle la CFDT a exprimĂ© de nombreuses rĂ©serves, en particulier sur le rachat de RTT), tous les produits alimentaires, directement consommables ou non (riz, pĂątes, farine, Ɠufs, viande ou poisson non transformĂ©, etc.), peuvent ĂȘtre payĂ©s avec des tickets restaurant depuis le 18 aoĂ»t 2022 et ce jusqu’au 31 dĂ©cembre 2023.

Auparavant, seuls la consommation d’un repas, les prĂ©parations alimentaires directement consommables (sandwich, salades, produits laitiers, etc.) – Ă  rĂ©chauffer ou Ă  dĂ©congeler ainsi que les fruits et lĂ©gumes (qu’ils soient directement consommables ou non) Ă©taient autorisĂ©s.

Pour rappel, pour venir en aide aux restaurateurs, le gouvernement avait doublĂ© le plafond journalier de paiement des tickets restaurant de 19 Ă  38 € durant la crise sanitaire, et autorisĂ© leur utilisation les dimanches et jours fĂ©riĂ©s. Ces dĂ©rogations ont pris fin le 1er juillet 2022.

Le plafond journalier, que ce soit dans les restaurants ou pour les produits alimentaires, passe de 19 euros Ă  25 euros Ă  partir du 1er octobre.

La CFDT fait remarquer que ce changement de plafond ne change en rien le pouvoir d’achat : le solde sera consommĂ© plus vite et ensuite ? Il aurait aussi fallu que le patronat prenne Ă  sa charge un plus grand versement sur le compte des tickets restaurants, sans toucher Ă  la part payĂ©e par le salariĂ©.