Violences sexistes et sexuelles au travail, de quoi parle-t-on ?

Jamais autant que ces dernières années, le mot sexisme et, plus largement, l’expression violences sexistes et sexuelles, n’ont été utilisées. L’ampleur du mouvement #MeToo a permis de libérer la parole des femmes et des hommes.

Début 2019, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes (HCE) a publié une nouvelle définition du sexisme à l’égard des femmes :

« Le sexisme est une idéologie qui repose sur le postulat de l’infériorité des femmes par rapport aux hommes, d’une part, et d’autre part, un ensemble de manifestations des plus anodines en apparence (remarques) aux plus graves (viols, meurtres). Ces manifestations ont pour objet de délégitimer, stigmatiser, humilier ou violenter les femmes et ont des effets sur elles (estime de soi, santé psychique et physique et modification des comportements) »

Même si le sexisme concerne majoritairement les femmes, il existe aussi des violences sexistes envers les hommes.

Le monde du travail n’est pas épargné. En 2019, 60% des Européennes déclaraient avoir déjà été victimes d’au moins une forme de violence sexiste ou sexuelle au cours de leur carrière. En France, près de 80% des femmes considèrent qu’elles sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes dans le monde de l’entreprise(1).

Dans les faits, les principales violences sont :

– Humiliations, injures et propos à caractères sexiste et sexuel,
– Images/vidéos dégradantes,
– Exhibition sexuelle,
– Harcèlement sexuel,
– Agressions sexuelles,
– Viols.

La CFDT agit depuis longtemps pour faire reculer les violences faites aux femmes.

https://f3c.cfdt.fr/portail/f3c/evolution-des-droits-des-femmes-et-lutte-contre-le-sexisme-srv2_1098630

Et @Capgemini ? Les négociations sur le nouvel accord Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes se déroulent actuellement chez Capgemini. La CFDT a envoyé des revendications très détaillées notamment en matière de lutte contre le sexisme au travail.

Voir aussi notre article 6 axes pour l’égalité professionnelle

(1)Rapport annuel 2019 du HCE sur l’état des lieux du sexisme en France