Site Internet de la CFDT de Capgemini

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Dernières nouvelles

Droit à la déconnexion : la CFDT fait avancer les droits des salarié-e-s

Imprimer PDF

Après de nombreux mois de négociations, après de nombreuses réunions avec les partenaires sociaux, après la mise en place d’un groupe de travail fédéral sur le sujet, les partenaires sociaux (CFDT, CFE-CGC, fédération CINOV et fédération SYNTEC) ont signé début avril un avenant relatif à la durée du travail qui crée le droit à la déconnexion.

Les élu-e-s et militant-e-s CFDT (1er syndicat chez Capgemini, mais aussi 1er syndicat des cadres chez Capgemini) voient dans cet avenant une avancée sociale majeure pour la branche des Bureaux d’Etudes et, par conséquent, pour les salarié-e-s de Capgemini. Cet avenant fixe un cadre de négociation pour une « mise en musique » dans l’UES Capgemini que nous nous voulons rapide et optimisée. Et nous nous y attachons déjà.

Pour un aperçu des changements induits par cet avenant : Communiqué de presse F3C CFDT

Pour prendre connaissance de cet avenant : L’accord du 1er avril 2014

Minima Syntec

Imprimer PDF

La F3C CFDT a pris la décision, le 12 février dernier, de signer le procès-verbal de désaccord relatif aux minima conventionnels de la  branche des Bureaux d’Etudes (SYNTEC) pour cette seconde série de négociations sur le sujet. Pour rappel, la première négociation a abouti a une augmentation de 2%.

Lors des négociations relatives aux minima conventionnels des réunions de novembre et de décembre 2013, le collège patronal n’a fait aucune proposition d’augmentation des minima.
De plus, notre principale revendication concernant la révision de la grille de classification n’a pas été prise en compte par les organisations patronales. Nous avons donc signé ce procès verbal de désaccord. Toutes les autres organisations syndicales ont fait de même, sauf Force Ouvrière.

Une prime de participation ?

Imprimer PDF

Oui ! Sur les résultats 2013.

« Mais qu’en faire ? » se demandent de nombreux salariés (certains continuant d’en être privés depuis plus de 10 ans).

Participation2

Vous avez jusqu'au 14/04/2014, minuit, pour réaliser ou modifier vos choix.

 En l’absence de réponse de votre part 50% de votre participation partira dans un PERCO jusqu’à votre retraite (sauf rares cas de déblocage anticipé).

Lire la suite...

CE Sogeti High Tech : les élus CFDT respectent leurs engagements de campagne

Imprimer PDF

Déclaration de la CFDT présentant les démissions du secrétaire-adjoint et du trésorier du bureau du CE. Les principaux points ayant amenés à cette décision sont :

  • des réunions de travail longues à l’issue desquelles aucune décision n’est prise,
  • les décisions prises et actées ne sont pas respectées,
  • les élus CFDT estiment que le CE doit se concentrer sur son rôle économique et simplifier la gestion des activités sociales. Or, avec le catalogue voté le 13 février, ce n’est pas possible.

Ils proposent de continuer à assurer leurs mandats jusqu’au prochain CE afin durant lequel il sera procédé à leur remplacement. Bien que les élus CFDT quittent le bureau, ils assureront quand même le suivi et le traitement des dossiers.

Lire la suite...

Salaires : échec des négociations sur la branche

Imprimer PDF

La F3C CFDT a pris la décision, le 12 février dernier, de signer le procès-verbal de désaccord relatif aux minima conventionnels de la branche des Bureaux d’Etudes.

Lors des négociations relatives aux minima conventionnels des réunions de novembre et de décembre 2013, le collège patronal n’a fait aucune proposition d’augmentation des minima.

De plus, notre principale revendication concernant la révision de la grille de classification n’a pas été prise en compte par les organisations patronales. Nous avons donc signé ce procès verbal de désaccord. 3 autres organisations syndicales ont fait de même (CFE-CGC, CFTC et CGT).

Le PV de désaccord

Page 1 sur 19

Vous êtes ici :